6 septembre

Assemblée Générale du Réseau écosocialiste – Les tâches des socialistes dans le contexte québécois

Dimanche, 2 octobre, de 10h à 17h
UQAM, pavillon Hubert-Aquin, A-3316

Des débats stratégiques importants traversent les mouvements sociaux, la gauche et Québec solidaire. Cette assemblée générale spéciale nous permettra de nous positionner collectivement dans une conjoncture mouvante et de plus en plus polarisée. Où s’en va la lutte pour l’indépendance du Québec ? Quels liens faire entre la question nationale et les luttes écologiste, féministes, démocratiques et pour la justice sociale ? Quelles sont les tâches prioritaires pour les anticapitalistes et les écosocialistes dans cette situation ? Un syndicalisme combatif et un mouvement écologiste en rupture avec le capitalisme vert sont-ils possibles à moyen terme ?

Le Réseau écosocialiste a besoin de vos lumières, de vos expériences, bref de votre participation pour se développer et apporter sa contribution à la réflexion et aux luttes ! Invitez les personnes qui seraient intéressées par ces sujets mais ne sont peut-être pas déjà connectés avec le Réseau.

Ordre du jour

10h 1. Les politique d’alliances et les orientations stratégiques de Québec solidaire
12h Dîner
13h 2. Les perspectives et les tâches des socialistes dans le contexte québécois
15h30 Pause
15h45 3. Organisation du Réseau écosocialiste (élection au comité exécutif, formation d’autres comités, recrutement et financement, activités à venir…)
17h Levée de l’assemblée

1. Les politique d’alliances et les orientations stratégiques de Québec solidaire

Le Conseil national de QS cet automne (11-13 novembre, Québec), va porter notamment sur toute la question des rapports avec le Parti québécois et le mouvement indépendantiste. Mais la question d’une éventuelle alliance électorale ne sera pas tranchée à cette rencontre. Ce sera pour une instance plus rapprochée des élections de 2018. Les propositions soumises au vote au prochain conseil national concerneront spécifiquement le rapport de Québec solidaire au Oui-Québec et à la feuille de route commune proposée par cette organisation.

Nous souhaitons que le Réseau développe et défende une orientation claire dans ces débats. Nous allons échanger sur la question plus globale des alliances avec le PQ dès maintenant, notamment sur la base des textes qui seront soumis à la discussion sur cette question par le CCN.

Les propositions de la coordination de Québec solidaire seront disponibles sous peu. Nous ouvrons un débat écrit et public où les membres du Réseau écosocialiste qui le voudront pourront soumettre leurs contributions, lesquelles seront diffusées sur le site du Réseau. Pour faciliter la synthèse de ces idées et la préparation de l’Assemblée générale, toutes ces contributions devront être envoyée au plus tard le dimanche 18 septembre à l’adresse reseauecosocialiste@gmail.com .

La position développée par le Réseau en vue du CN devra être plus qu’un simple rejet des accords tactiques avec le PQ et de toute perspective de coalition gouvernementale avec ce parti. Nous voulons aussi proposer une stratégie alternative pour faire débloquer la situation politique et permettre à QS de progresser tant sur le plan de l’influence idéologique et de l’enracinement social que des résultats électoraux.

2. Les perspectives et les tâches des socialistes dans le contexte québécois

Pour cette seconde discussion, nous soumettons quelques questions pour votre réflexion. Comme pour le débat sur les politiques d’alliances de QS, nous invitons les membres du Réseau à faire des contributions écrites à l’avances pour publication sur notre site. Ces contributions seront acceptées après la date de tombée du 18 septembre étant donné qu’il s’agit d’une première étape dans une discussion qui devrait se poursuivre jusqu’à l’assemblée générale régulière du printemps 2017 et au-delà.

À noter, des membres du Front d’action socialistes (FAS) devraient participer à cette démarche de réflexion avec nous lors de l’assemblée du 2 octobre et nous allons explorer des possibilités de travail commun avec cette organisation.

  • Où en est le capitalisme huit ans après la crise financière ?
  • Quel bilan faire de l’expérience des nouveaux partis de gauche comme Podemos et Syriza ?
  • Comment évaluons-nous le paysage politique canadien depuis le retour au pouvoir des Libéraux ?
  • Comment se positionnent les trois partis politiques capitalistes et Québec solidaire à mi-chemin entre deux élections générales ?
  • Comment ont évolué les mouvements sociaux québécois depuis la grève historique de 2012 ? Le mouvement syndical donne-t-il des signes d’une nouvelle combativité ? Les groupes écologistes sont-ils pris dans la logique du capitalisme vert ? Le mouvement féministe a-t-il toujours un élan important consécutif aux Marches des femmes ?
  • Dans ce contexte économique, politique et social, regrouper les écosocialistes, est-ce important et pertinent ?
  • Pourquoi avons-nous eu tendance à secondariser les tâches à ce niveau face à la construction de Québec solidaire ou à notre implication dans les campagnes dans les mouvements sociaux ?
  • Une organisation distincte de Québec solidaire est-elle vraiment nécessaire dans le contexte actuel ? Quelle place donner à la collaboration avec les socialistes révolutionnaires comme les militant-e-s du Front d’action socialiste ? Quelle importance accordons-nous au regroupement des forces anticapitalistes à l’échelle pancanadienne ?
  • Pourquoi et comment favoriser le développement de réseau de militantes et de militants anticapitalistes dans les mouvements sociaux ? Où en sont les efforts de regroupement de la gauche syndicale ?
  • Pourquoi et comment amener à définir le QS comme un parti de campagne au-delà de l’électoralisme et du parlementarisme afin que la construction d’une nouvelle gauche qui ne soit pas qu’une nouvelle voie vers le social-libéralisme mais plutôt une nouvelle forme de rassemblement des forces sociales en vue d’une rupture, d’un véritable « dépassement du capitalisme » ?

Pour toute question sur l’assemblée générale ou sur le Réseau écosocialiste, contactez-nous en écrivant à reseauecosocialiste@gmail.com .