4 mai | Perspectives et stratégies | Réseau écosocialiste

5. Propositions pour un plan d’action du Réseau écosocialiste (10 mai 2015)

Axe d’intervention 1 – Contribuer au développement d’un mouvement politique international fondé sur des principes écosocialistes, féministes et anti-impérialistes

1.1 Participer à la rencontre des groupes anticapitalistes à Halifax les 6-7 juin.
1.2 Organiser une discussion publique à la fin de l’été sur les perspectives pour la gauche indépendantiste dans les élections fédérales.
1.3 Organiser un forum de discussion cet automne sur l’évolution de la crise économique, sociale et politique en Grèce.
1.4 Produire une brochure sur l’impérialisme, en développant comment cette structure des rapports internationaux affecte la question du climat, les politiques d’austérité, les conflits armés, la montée du fondamentalisme et de la xénophobie, etc.
1.5 Participer à l’organisation d’une tournée québécoise par un-e auteur-e écosocialiste réputé-e.

Axe d’intervention 2 – Encourager le développement de Québec solidaire comme alternative politique de rupture avec l’État canadien, les institutions économiques néolibérales, l’impérialisme et l’économie du carbone.

2.1 Produire un document de réflexion sur Québec solidaire, ses forces et ses limites, les dangers de l’électoralisme et du parlementarisme, les défis de la construction d’une nouvelle gauche qui ne soit pas qu’une nouvelle voie vers le social-libéralisme mais plutôt une nouvelle forme de rassemblement des forces sociales en vue d’une rupture, d’un véritable dépassement du capitalisme.
2.2 Encourager Québec solidaire à se concevoir comme étant constamment en campagne pour rejoindre la population par ses propres moyens et par la mobilisation de ses membres, et non seulement comme un joueur parmi d’autres sur le terrain parlementaire ou médiatique.
2.3 Pour ce faire, proposer l’élaboration d’une politique des communications à QS incluant la relance du comité du journal Solidarités et la mise sur pied d’outils favorisant la communication horizontale et interactive au sein de la base militante du parti.

Axe d’intervention 3- Favoriser le développement de Québec solidaire comme réseau de militantes et de militants et parti des mouvements

3.1 Organiser une rencontre en marge du prochain congrès de Québec solidaire pour discuter des perspectives stratégiques dans la lutte contre les politiques d’austérité et les négociations du secteur public.
3.2 Intervenir dans les associations locales et régionales de Québec solidaire, ainsi que lors des instances nationales, pour une mise en œuvre de la résolution du CN de décembre 2014 pour le regroupement des membres selon leur implication sociale en général, et l’organisation des membres syndiqué-e-s en particulier.

Axe d’intervention 4 – Contribuer à la mutation stratégique du mouvement syndical vers un syndicalisme combatif en rupture avec le néolibéralisme

4.1 Dans les différents regroupements de syndicalistes solidaires, proposer une orientation pour le regroupement large de la gauche syndicale sur la base d’un programme d’urgence contre l’austérité et de la perspective de la grève sociale et politique contre le gouvernement Couillard.

Axe d’intervention 5- Encourager l’évolution du mouvement écologiste dans un sens anticapitaliste et écosocialiste

5.1 Mettre sur pied une équipe de travail pour produire une brochure présentant un argumentaire de base pour l’écosocialisme dans le contexte québécois.
5.2 Participer à diverses activités et action du mouvement écologiste et y apporter une perspective écosocialiste dans un esprit d’unité et de dialogue.

Axe d’intervention 6 – Augmenter l’influence et la capacité d’action du Réseau écosocialiste

6.1 Activer les assemblées régionales du Réseau autour de l’intervention dans Québec solidaire et dans les mouvements sociaux.
6.2 Mettre sur pied le comité femmes national en vue d’apporter une perspective écosocialiste dans certaines des activités de la Marche mondiale de 2015.
6.3 Relancer le comité des communications en le concevant principalement comme le comité de rédaction du site du RÉSo. Il serait chargé de planifier les publications, de solliciter des textes, de mettre régulièrement le site à jour et de le promouvoir.
6.4 Mener chaque automne une campagne de financement en ligne et de renouvellement des adhésions.
6.5 Mandater le CE d’adopter un budget d’ici septembre en tenant compte de l’estimation des coûts pour les différents projets contenus dans le plan d’action adopté par l’Assemblée générale.
6.6 Organiser des activités locales de financement du Réseau.
6.7 Reporter à l’AG 2016 la discussion sur la révision des statuts
6.8 Tenir au moins une rencontre du Conseil inter-régional (CIR) d’ici la prochaine assemblée générale.
Axe d’intervention 7 – Favoriser la convergence des mouvements sociaux combatifs et des nouveaux partis politiques d’opposition systémique vers un programme d’action écosocialiste de plus en plus concret

7.1 D’ici deux ans, présenter un plan pour sortir du capitalisme qui sera le résultat de notre travail préalable sur les six autres axes d’intervention.