26 août | Perspectives et stratégies | Réseau écosocialiste

Amendements à la résolution sur les élections fédérales.

Réseau écosocialiste  AG du 25 août 2015


Roger Rashi et Jean-Claude Balu
 

Amendement principal art. 20 :
D’ici à ce qu’une telle alternative émerge, la meilleure option pour la gauche indépendentiste, écosocialiste, féministe et internationaliste consiste à lancer un appel à battre le Parti conservateur fédéral en appuyant les candidats les plus progressistes se présentant au niveau local. Nous répétons qu’aucun parti sur la scène fédérale ne mérite notre appui de conviction ou même tactique. Pour ce qui est de notre temps, de nos énergies…etc…à faire émerger une alternative électorale à gauche du NPD.

Tous les autres amendements visent à harmoniser le texte avec l’amendement mentionné  ci-haut. En d’autres termes, ils en découlent logiquement.


Amendement article 5 :
Biffer les deux dernières phrases commençant avec « Ceci étant dit, il constitue une option électorale »……et se terminant avec « imposées par le capitalisme. »
Amendement art. 13 :
D’un point de vue  écosocialiste, féministe, indépendentiste et internationaliste, il n’y a donc aucun parti, sur la scène fédérale, qui mérite un appui de conviction ou même tactique (Biffer le reste de la phrase). Autrement dit, il n’ya pas d’équivalent de Québec solidaire.
Amendement art. 14 :
La résolution adoptée par le dernier conseil national de Québec solidaire en décembre dernier – biffer de «  constitue » jusqu’ à « cette résolution »- s’articulait autour de trois idées : 1 (garder tel quel), 2 (garder tel quel), 3 (garder tel quel). Biffer la dernière phrase.


Amendement art. 15 : biffer l’article au complet


Amendement art. 21 : biffer l’article au complet


Amendement art. 23 :
Biffer la première phrase.  Notre orientation demeure la construction d’une alternative et le renforcement des luttes, ce qui devrait être clair dans toutes nos communications au sujet de l’élection.

.