Bibliothèque écosocialiste

L’ÉCOSOCIALISME

L’écosocialisme est un nouveau projet politique réalisant la synthèse d’une écologie anticapitaliste et d’un socialisme débarrassé des logiques du productivisme. C’est la réponse humaine raisonnée à la double impasse dans laquelle est enfermée dorénavant l’humanité en raison du mode de production actuel qui épuise l’être humain et la nature. C’est un projet de société alternatif au capitalisme qui exige de repenser non seulement la propriété du système de production et d’échange, mais aussi le contenu des productions et les modes de consommation.

Lire les bases d’unité du Réseau écosocialiste

19 septembre

Déclaration à l’occasion du Sommet sur le climat organisé par M. Ban Ki-Moon : Se mobiliser et s’organiser pour éviter et stopper la fièvre de la planète !

Lorsque nous, les êtres humains, avons de la fièvre, nous nous inquiétons immédiatement et nous agissons. Après tout, nous savons que lorsque la température de notre corps augmente de 1,5 °C, jusqu’à 2 °C au dessus de la moyenne, c’est sérieux, tandis qu’une augmentation de 4-6 ºC, ou plus, peut conduire au coma voire à la mort.

Il en est de même quand la Terre est touchée par la fièvre. Au cours des 11 000 dernières années, la température moyenne de la planète était d’environ 14 °C. L’augmentation de la température moyenne globale est d’ores-et-déjà d’environ 1 °C. Si nous

4 septembre | Anticapitalisme

L’écosocialisme comme projet politique

Par Jonathan Durand Folco

Le projet écosocialiste part de l’idée que la présente crise écologique, sans précédent dans l’histoire de l’humanité, ne pourra être résorbée sans la remise en question du système économique, politique et social qui lui a donné naissance et qui nous y renferme toujours davantage : le capitalisme. Le mot d’ordre « system change, not climate change » résume dans sa plus simple expression l’impératif de notre temps, soit le dépassement du mode de production qui conduit à l’épuisement des « deux sources d’où jaillissent toute richesse : la terre et le travailleur »1.

Mais la théorie critique qui

23 décembre | Théories

Le socialisme écologique: Pour un renouveau de la pensée critique

Article écrit par Roger Rashi et publié dans la revue la revue À bâbord ! de février-mars 2011

Depuis l’apparition du premier manifeste écosocialiste rédigé par Michael Löwy et Joel Kovel en 2001, un nouveau courant de pensée prend de l’ampleur au sein de la critique du capitalisme contemporain. Cherchant à lier théoriquement la critique sociale et la critique écologique du système actuel, l’approche écosocialiste a suscité plusieurs contributions notables parmi lesquelles on peut citer celles de Michael Löwy, Daniel Tanuro, Jean-Marc Harribey, Michel Husson, Elmar Altvater et Joan Martinez-Allier.

Mais un autre courant, moins bien connu du lectorat

23 décembre | Anticapitalisme

Nouveaux Cahiers du socialisme: Écosocialisme ou barbarie

Ce numéro des Nouveaux Cahiers du socialisme tente de comprendre et d’analyser l’acharnement actuel à compromettre l’avenir de l’humanité par la dégradation l’écosphère. Il postule qu’on ne peut le saisir qu’à partir d’une analyse d’ensemble d’un système pour lequel la nature comme l’humain sont d’abord l’objet d’une exploitation profitable. Le mode de production capitaliste privatise la nature et ses ressources et socialise les coûts écologistes et humains. Son productivisme, qui se traduit dans une hyperconsommation, menace désormais la vie. Car nous subissons une crise écologique sans précédent. Ce contexte rend urgent la nécessité de repenser le monde, de changer de