24 mars | Blogue du Réseau écosocialiste | Bernard Rioux

Projet de loi C-51 : à attaque radicale, réponse radicale

En 2002, Maher Arar, citoyen canadien, a été déporté en Syrie. Il y a été incarcéré jusqu’en octobre 2003 et a été torturé. Une enquête a démontré par la suite, que des informations que la GRC partage (avec d’autres corps policiers dont américains), avaient été utilisées pour entrainer sa déportation et sa détention.

NORA LORETO, 9 mars 2015,
Traduction, Alexandra Cyr,

En 2013, l’étudiant de l’Université Laval, Ahmed Abassi, s’est vu annuler son visa abruptement, sans explication lors de son séjour pour son mariage en Tunisie. Il est tombé dans les